Combien coûte une traduction?

Combien coûte une traduction

Combien coûte une traduction?

Il existe une gamme de prix tellement grande sur le marché de la traduction qu’il peut être difficile pour un client qui se met en quête de la bonne personne de s’y retrouver.

Pour commencer, il est important de savoir que sur le marché de la traduction, la tarification se fait généralement au mot.
Donc même s’il peut arriver que vous trouviez des traducteurs qui proposent un tarif forfaitaire, ou que vous vous mettiez d’accord à l’avance pour ce genre de tarif, cela reste plutôt exceptionnel et, dans la large majorité des cas, vous aurez un tarif au mot.
Les tranches de prix sont assez variées et on peut voir des traductions allant de 0.10$/ mot jusqu’à 0.45$ du mot.

Une autre chose importante à prendre en considération, c’est la quantité de mots à traduire.
Si la moyenne des prix varie entre 0.24 et 0.26$/ mot, il se peut que le tarif baisse si le nombre de mots est important. Si l’on prend l’exemple de la traduction d’un roman de 180 000 mots, le traducteur (ou l’agence de traduction) va généralement vous offrir un tarif plus bas, de l’ordre de 0.12 à 0.18$/ mot.

 

Le tarif indiqué ne changera pas.

Certaines compagnies de traduction axent leur marketing sur le fait que le prix indiqué dans la soumission est le prix que vous retrouverez sur la facture.
Il est effectivement très simple de faire une soumission précise et qui ne laisse aucune place aux surprises puisque le nombre de mots est clair dès le début.
On sait, avant même de commencer le mandat le prix que coûtera le travail de traduction, peu importe qu’il prenne 3 jours ou 3 semaines. Ce n’est donc en rien un argument de vente, mais cela peut être rassurant pour le client.

 

Attention aux prix trop attrayants!

Il faut savoir qu’un traducteur doit payer 30% de taxes, en plus de la TPS et de la TVQ, il exerce généralement en qualité de travailleur autonome et donc sans assurance maladie, ni aucune autre assurance d’ailleurs. S’il vous propose un tarif très bas, il se peut qu’il soit inexpérimenté voire pire, qu’il utilise un traducteur automatique. Le prix sera effectivement bas, mais la qualité s’en ressentira nécessairement.

 

Quelles sont les qualités d’un bon traducteur?

La qualité d’une traduction, loin de dépendre uniquement de la maîtrise de la langue cible, est également liée à une connaissance du contexte (et donc il n’est pas rare que des recherches soient nécessaires s’il s’agit d’un domaine spécialisé). La connaissance du contexte socio-culturel est également extrêmement importante. Le traducteur, en connaissant le contexte et la clientèle cible, saura ajuster le niveau de vocabulaire, mais aussi les expressions ou les références culturelles. Ce qu’un traducteur automatique serait bien en peine de faire, et pour cause!
Dans l’un de nos précédents articles, nous vous proposons une liste de questions à poser à votre traducteur afin de déterminer si c’est bel et bien la personne que vous recherchez. Car la question à 10 000 points reste : Comment trouver le bon traducteur?

 

En d’autres termes, dans le domaine de la traduction, la machine n’est pas encore prête à remplacer l’humain. Et une traduction de qualité a un prix! Ne perdez pas de vue que c’est souvent l’image de votre entreprise que vous mettez entre les mains du traducteur, miser sur le prix avant de miser sur la qualité est certainement un pari risqué!

 

Auteure: Emmanuelle Guidez

 

hello & welcome.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Rechercher
Explore Categories

Popular Posts

Don't Miss

Favorites from the blog

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

A Freebie just for you!

Free download title here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.