Pardon my French

«Pardon my French »

 

« Pardon my French ». Vous avez probablement déjà entendu ou même déjà utilisé cette expression qui sert à avertir notre interlocuteur que l’on s’apprête à utiliser un langage vulgaire ou inapproprié. Même si l’usage de cette expression n’est pas une offense volontairement dirigée vers les Français, l’origine peut facilement trouver son explication dans l’inimitié entre la France et l’Angleterre, conflit qui a existé durant plus de mille ans.

En effet, souvenons-nous que si elles ont fait alliance lors des deux guerres mondiales, la France et l’Angleterre ont été ennemies la majeure partie de leur histoire.
Si les Français ont entretenu des relations tout à fait cordiales avec les Irlandais, les Écossais et les Gallois, en souvenir de leurs racines celtes communes, c’était bien différent pour les Anglais, issus des Anglo-Saxons, avec qui les relations ont toujours été pour le moins houleuses.

Cela se reflète très clairement dans la langue française ! Prenons l’exemple de l’expression « filer à l’anglaise » qui indique qu’une personne est partie d’un événement social sans saluer personne. (Cette expression a d’ailleurs son exact équivalent en anglais, mais en inversant les rôles : « Take a French leave»). Ou encore « les Anglais ont débarqué » pour qualifier les menstruations. Les Français qualifient, par ailleurs, le pays de leurs rivaux de « perfide Albion» et ses habitants de « rosbif » au cas où le message ne serait pas assez clair.

Les habitants d’outre-Manche ne sont pas en reste en ce qui concerne l’emploi d’expressions faisant référence aux Français et à leurs mœurs débridées ou bizarres. On pense notamment au « French kiss » qui n’a plus besoin d’explication. Ou encore aux « frogs » pour souligner les étranges habitudes culinaires de leurs voisins.
Par ailleurs, au 19e siècle, l’herpès génital était qualifié de « French disease ». Le terme « French sick » était employé pour désigner la syphilis. Charmant !

 

Anglais et Français : la fin des hostilités ?

Inutile de creuser bien loin pour comprendre l’animosité mutuelle de ces deux pays. Il n’y a qu’à observer la manière dont faisaient référence l’un à l’autre dans leurs langues respectives. Un véritable fossé culturel continue d’exister entre les voisins aujourd’hui. Alors que les uns sont considérés comme frivoles, impulsifs, irréfléchis, désorganisés, « grandes gueules », les autres sont perçus comme froids, distants, hypocrites et calculateurs. Stéréotype ou identité culturelle ? Sûrement un peu des deux.

Quoi qu’il en soit, l’apprentissage des langues étrangères aide à comprendre et à rapprocher les cultures et les peuples. En outre, l’Union européenne et le tunnel sous la Manche ont supprimé la frontière naturelle et minimisé la distance entre les deux pays, créant par le fait-même un rapprochement des peuples. La mondialisation et l’apparition des réseaux sociaux ont également favorisé une meilleure connaissance des autres cultures.

Pourtant, les habitudes ont la vie dure. Et même s’ils ne savent pas toujours pourquoi, les Français et les Anglais ont encore quelques difficultés à se rapprocher réellement. Heureusement, même si les relations à l’échelle nationale ont encore du chemin à faire, les relations individuelles sont plus faciles.
Espérons qu’il ne leur faudra pas encore mille ans avant d’oublier leurs rancœurs et de devenir de vrais amis. Ils délaisseront alors sûrement l’usage de certaines de ces expressions qui ont tendance à dévaloriser l’autre peuple. Espérons-le !

 

 

Auteure : Emmanuelle Guidez

hello & welcome.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Rechercher
Explore Categories

Popular Posts

Don't Miss

Favorites from the blog

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

A Freebie just for you!

Free download title here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.