Les textos : chronique d’une mort annoncée de la langue.

Textos-chronique dune mort annoncée de la langue

Les textos : chronique d’une mort annoncée de la langue.

Les textos sont en train de tuer la langue française dans l’indifférence générale.

Certains vous diront que les jeunes n’ont jamais autant écrit que depuis l’apparition des textos et autres messageries. C’est certainement vrai, mais à quel prix?
La langue est malmenée, torturée à coup d’émoticônes, d’abréviations farfelues, d’anglicismes et de fautes de langue en tous genres.

Ces mêmes personnes ajouteront qu’il est normal de voir la langue changer et que, par le biais de leurs textos, les jeunes font évoluer la langue, à leur image et à l’image de la société qu’ils sont en train de construire. Ils argueront même que la présence des anglicismes est inévitable dans une province d’Amérique du Nord et que cela montre l’ouverture des jeunes aux autres cultures et aux autres langues.
Bla, bla, bla! La langue française meure à petit feu, un peu plus chaque jour.

 

La langue française souffre et crie à l’aide!

La grammaire est ignorée. Nos enseignants eux-mêmes ne la maîtrisent souvent que de façon approximative. Peut-on réellement en vouloir à notre jeunesse de la considérer comme mystérieuse? La syntaxe est un mot que la plupart des gens ignorent, et ils n’en ignorent d’ailleurs pas que le sens!
Le vocabulaire est souvent réduit à son strict minimum, j’en veux pour preuve le nombre de mots supprimés des dictionnaires chaque année, remplacés par des barbarismes dont on ne peut plus se défaire et qui finissent par y entrer au détriment de mots issus du latin, qui eux tombent dans la désuétude et l’oubli.

Qu’est-il advenu de notre belle langue française, autrefois si riche? Langue des rois et des diplomates? Je suis une indécrottable nostalgique? Peut-être, mais totalement assumée.

La « génération textos » responsable de cette mise à mort.

La « génération textos » est, sans aucun doute, grandement responsable de la perte de valeur de la langue française.
Pourtant, il est possible d’utiliser les textos, avec peu ou pas d’abréviations. Il est possible d’intégrer la technologie à nos vies sans pour autant condamner la langue à mort. Il est également possible de parler l’anglais, nous savons tous combien c’est incontournable, mais jamais au détriment de la langue de Molière. Ce pauvre Molière, qui doit se retourner dans sa tombe en voyant une jeunesse qui finalement revient à l’écriture après l’avoir si longtemps délaissée, mais pour la transformer en un langage codé qui s’apparente bien plus à une formule chimique qu’à de la poésie!

Les textos sont en train de mettre la langue française à mort dans l’indifférence générale, et les trop rares pourfendeurs de cet héritage sont considérés comme des illuminés. Qu’à cela ne tienne, adaptons-nous. Puisque c’est à la jeune génération que revient le fardeau de décider ce qu’ils feront de cet héritage. C’est donc à eux que j’adresse ce message :

Auteure: Emmanuelle Guidez

hello & welcome.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Rechercher
Explore Categories

Popular Posts

Don't Miss

Favorites from the blog

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

A Freebie just for you!

Free download title here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.